Martin-Michel
Boucher       

Baryton

"Martin-Michel Boucher was Pandolfe, Cendrillon father's, his supple voice and excellent acting conveying a warm fatherly character."

Ossama el Naggar - Opera Canada pour Cendrillon de Massenet Production: Opera da Camera

"Martin-Michel Boucher (Benoit, père d'Évangéline) en impose par sa présence extravertie et une voix ronde et bien projetée. Son apparition subséquente en Octave Delacore ,un compositeur alcoolique, démontre sa polyvalence et un penchant assumé pour le tragicomique. "

Simon Rivard- L'Opéra, Revue québécoise d'art lyrique pour Évangéline de Doroschuk  production: L'Opera-Théâtre de Rimouski.

 

"...et le solide Martin-Michel Boucher, qui campe un inoubliable baron de Gondremarck." 

Louis Bilodeau- L'opéra, revue québécoise d'art lyrique pour La Vie parisienne de Offenbach production: Le Théâtre lyrique de la Montérégie.